Si vous rencontrez des difficultés pour visualiser ce bulletin, consultez la version en ligne.

C'est la période dites "des fêtes" qui s'annonce. Dans le bouddhisme kadampa nous aimons beaucoup la fête. La fête spirituelle qui vient de la concentration et des bénédictions et de la foi. L'une de nos pratiques du Tantra s'appelle d'ailleurs "Le Festin de la Grande Félicité", rien de moins ! Et Bouddha offre "un délice de banquets perpétuels". Le Tantra est en soit est une fête insurpassable. Ce mois de décembre, avec le Tantra de Bouddha Amitayous au CMK et le Tantra de Vajrayogini et Hérouka à Hong Kong, sera un mois de grandes fêtes spirituelles.

Dans Un bouddhisme moderne, Guéshé-la explique la grande valeur du Tantra :

« Dans ses enseignements du soutra, Bouddha nous encourage grandement à accomplir l'objectif ultime de la vie humaine, l'illumination. Cet objectif sera atteint rapidement grâce à la pratique du tantra. Le tantra, également appelé "mantra secret" ou "Vajrayana", est une méthode spéciale pour purifier notre monde, nous-mêmes, nos plaisirs et nos activités. [...]

Milarépa a dit : « Il vous faut savoir que toutes les apparences sont dans la nature de l'esprit, et que l'esprit est par nature vacuité. Notre monde, nous-mêmes, nos plaisirs et nos activités sont dans la nature de notre esprit. Par conséquent, quand notre esprit est impur, ces choses sont impures, et quand notre esprit devient pur grâce à la pratique de purification, ces choses deviennent pures. »

Et la pratique tantrique a justement comme but de nous aider à purifier complètement notre esprit, en utilisant des méthodes d'imagination basées sur la sagesse, et aussi grâce à la foi en ces méthodes.

Allier la pratique du Soutra (enseignements que vous recevez habituellement) à celle du Tantra protège d'un usage ordinaire de ces précieuses instructions. Il est dit que la motivation de compassion universelle et de bodhitchitta que nous développons avec le Soutra est comme la piste de décollage, et les instructions du Tantra sont comme l'avion qui s'envole vers l'expérience de la grande félicité réalisant la vacuité, c'est à dire l'illumination.

Et si vous ratez cet avion de décembre, pas de soucis, de prochains vols sont en cours d'organisation pour 2015 ;-) Bon mois de décembre et bonne période des fêtes à tous.

Le centre Vajrasattva

Consultez le planning des activités de décembre

Festival français 2014 avec Guèn-la Kelsang Dékyong

Du vendredi 5 au dimanche 7 décembre

Festival à Hong Kong

Du mercredi 10 au mercredi 17 décembre

Méditation à la pause déjeuner

Jeudis 4, 11 et 18 décembre de 12h30 à 13h

Déjeuner sangha et projection du film "La roue de la vie"

Dimanche 14 décembre

Retraites au CMK de Noël et du nouvel an

Mercredi 24 et mercredi 31 décembre

Témoignage (ci-dessous)

Événements à venir

Retraite du Lamrim

Du 7 au 14 janvier 2015

Tantra d'Amitayous

Dimanche 25 janvier 2015 de 9h à 17h

Vivre les bienfaits de la concentration

Samedi 31 janvier et dimanche 1er février 2015

Témoignage

«  Qu'est ce que ça t'apporte d'aller là bas ? » 

Les yeux écarquillés, je suis restée un peu bête devant cette question légitime posée par un proche. Surprise, je n'ai pu lui répondre tout de suite.

Oui, qu'est-ce que ça m'apporte d'aller là-bas comme il dit. Là-bas, au centre Vajrasattva.

Je me rappelle la première fois que j'ai poussé la porte : des personnes, des sourires jusqu'aux dents, un sentiment de douce confiance à travers toutes les pièces, un apaisement immédiat...

Qu'est-ce que je faisais là, entourée de ces gens qui ne ressemblaient en aucun cas à tous ces clichés que j'avais malheureusement pu me faire sur les personnes qui pratiquent la méditation.
D'ailleurs je ne savais rien de la méditation, juste des préjugés stupides, une activité pour gens trop stressés, une discipline trop paresseuse et égoïste...

J'étais venue en curieuse après quelques lectures, certaines rencontres, des mots. Des mots qui résonnaient si fort dans ma tête depuis que j'avais ouvert un livre écrit par une personne aux yeux remplis d'amour. Et c'est ces mots, sortis de la bouche de l'enseignante qui calmèrent toutes mes inquiétudes et mes questions.

Scotchée à ma chaise, impossible de faire le moindre geste, j'avais le sentiment qu'on venait de me parler vraiment pour la première fois.

Tout a bougé, invisible, et tout bouge encore. Chaque mardi soir est un pas de plus vers ce que je n'aurais jamais imaginé, mais que j'attendais malgré moi, sans le savoir : un désir sincère d’être heureuse.

Je n'ai jamais été aussi active qu'assise sur cette chaise, écoutant, cherchant à me comprendre, à me connaître, à avoir confiance. Ces enseignements sont devenus indispensables, telle une canne pour guider, porter, mes gestes et mes pensées.

J'apprends, je grandis petit à petit, entourée de tous ces gens.

Qu'est-ce que ça m’apporte d'aller là bas ?

J'aurais aimé lui répondre vite, sans la moindre hésitation, que grâce à ce là-bas, j'ai enfin la possibilité de devenir responsable et libre.

Tiffany

Centre Bouddhiste Kadampa Vajrasattva

20 rue du carré du roi - 34000 Montpellier

Tél : 04 67 03 03 62 -

NKT-IKBU

Si vous ne souhaitez plus recevoir ce bulletin,
merci de nous envoyer le message "fin d'envoi bulletin" à info[at]meditation-montpellier.org