Bandeau

Cliquez sur le lien ci-dessous pour lire le bulletin dans votre navigateur

http://www.meditation-montpellier.org/documents/bul_nov2012/bul_nov2012.html


Les perturbations mentales n’ont pour seule fonction que de détruire notre paix intérieure. Elles créent des interférences entre la réalité et notre perception de la réalité, elles brouillent les pistes et nous font courir derrière des illusions. Et comme si cela ne suffisait pas, nous voilà maintenant attelés, oreilles et yeux liés, à nos téléphones-ipad-iphone, des agitateurs de réalité qui créent des interférences supplémentaires pour nous éloigner de la conscience de l’instant, de l’émerveillement de ce que nous vivons, de la paix de l’esprit tout simplement.
Une sage femme nous racontait récemment que durant un accouchement la jeune maman pianotait sur son téléphone pour envoyer des textos. La sage-femme lui a dit « profitez de cet instant unique jolie maman, éteignez le portable ».

Oh oui, au moins par moments, essayons d'éteindre le portable ! Pour faire cesser tout ce fractionnement, toute cette dispersion qui nous rendent fous, et indifférents, et incohérents. Reposons-nous un peu, et retrouvons l’apaisement qui vient de savoir rester dans l’instant, de vivre notre réalité directement. Comment faire alors ? Couper les fils de l’électricité ? Mais tout fonctionne sans fil...!

Que faire alors ? Et si on s’amusait à retrouver la joie de la concentration, celle de l’enfant absorbé par son jeu, qui découvre la beauté et apprend en se focalisant sur son objet observé ? L’intensité de l’apprentissage n’appartient alors qu’à nous et ne dépend de rien d’extérieur, quelle liberté. Quelle plus grande joie que celle de la concentration, quand l’esprit devient souple et clair et puissant, quand le corps devient tout léger, quand on retrouve le lien à ce qui nous entoure, nous porte, nous aime.

L’automne est un temps pour se centrer, une saison pour vivre de l’intérieur, une saison pour la concentration.
 
Bon mois de novembre.





Lumière sur les bouddhas
Dordjé Shougdèn, le Protecteur du Dharma

Statue de Dordjé ShougdènUn protecteur du dharma est un bouddha qui apparaît sous un aspect protecteur et dont les fonctions principales sont d'écarter les obstacles intérieurs et extérieurs qui empêchent les pratiquants d'obtenir des réalisations spirituelles et de mettre en place toutes les conditions qui sont nécessaires pour leur développement spirituel.

Le protecteur du dharma Dordjé Shougdèn est une émanation de Mandjoushri, le Bouddha de la Sagesse, qui aide, guide et protège toujours les pratiquants sincères en leur accordant des bénédictions, en faisant grandir leur sagesse et en exauçant tous leurs souhaits.





Festival français 2012
au Centre de Méditation Kadampa France près du Mans
du vendredi 30 novembre au dimanche 2 décembre 2012


Festival national

Nous avons l’immense plaisir de recevoir la directrice spirituelle générale de la NKT-IKBU en France. Durant ce week-end, Guèn-la Dékyong expliquera comment nous pouvons dans notre quotidien surmonter nos difficultés extérieures et intérieures, grâce à Dordjé Shougdèn le bouddha protecteur.

Nous organisons un covoiturage pour vous faciliter le voyage, contactez nous si vous souhaitez vous joindre à nous.





Transmission des bénédictions de Tara Blanche
au domaine du Beyssac du centre Vajravarahi de Toulouse
samedi 10 et dimanche 11 novembre

Transmission des bénédictions de Tara Blanche

La transmission de Tara Blanche sera donnée dans le nouveau centre Vajravarahi de Toulouse, situé dans une ancienne abbaye à Cintegabelle, à environ 50 minutes au sud de Toulouse. Gare à 5 km (prévenir de votre horaire d'arrivée pour que nous puissions organiser les trajets). Possibilité d'hébérgement sur place.
Développer son potentiel grâce à la concentration
le week-end du samedi 17 et dimanche 18 novembre

ConcentrationLes bienfaits qui viennent d'une bonne concentration sont innombrables.
Grâce à la concentration notre esprit et notre corps deviennent souples et confortables, nous avons facilement le contrôle de nos états d'esprit et nous sommes protégés d'actions malhabiles. Notre capacité à être paisible et heureux grandit, ainsi que notre capacité à aider les autres. Une joie spéciale se manifeste et nous nous engageons dans la pratique spirituelle avec enthousiasme et légèreté.

Ce week-end sera une opportunité très spéciale pour avoir accès aux méthodes permettant de travailler sa concentration au quotidien, d'entamer un entraînement personnel au calme stable, et de se régaler dans sa pratique.


Guèn-la DékyongConférence de Guèn-la Dékyong à Lyon
le jeudi 22 novembre à 20h

A l’occasion de son passage en France, la directrice spirituelle générale de la nouvelle tradition Kadampa donnera une conférence sur le Bouddhisme Moderne à Lyon, au château de Montchat.

Nous ferons le trajet pour assister à cette conférence, vous pouvez vous joindre à nous. Le départ de Montpellier est prévu à 15h30 et nous revenons le soir même. Contactez-nous si vous êtes intéressé.






Conférence "avoir un esprit libre grâce à la concentration"
A l'espace yoga des Aubes
le samedi 24 novembre de 9h30 à 12h

Après le thème de la colère, abordé le trimestre dernier à l’espace Yoga, Emma donnera une seconde conférence dans la salle de Maïté. Cette fois-ci sur le thème de la concentration.

Site Web : http://espace-yoga.com

Journée-atelier "accepter le passé, construire l'avenir"
Accepter le passé, construire l'avenirle dimanche 25 novembre de 10h à 17h30

 Il est important de se tourner vers son passé pour essayer de comprendre qui nous sommes aujourd'hui. Mais le passé est le passé, il n'est plus à vivre. Ce qui reste à vivre c'est notre futur. Ce futur, nous pouvons le construire en veillant à créer les causes pour que nos expériences à venir soient heureuses. C'est en notre pouvoir, mais le savons-nous vraiment ? Sommes-nous conscients de notre capacité à choisir notre futur ?



Conseils pratiques : "Ne soyez pas irréguliers"

L'amour et la compassion inconditionnels sont l'essence des enseignements de Bouddha. Guéshé Kelsang Gyatso nous donne une explication très inspirante du célèbre poème bouddhiste, L'Entraînement de l'esprit en sept points, en nous révélant de puissantes méthodes très efficaces pour développer ces états d'esprit altruistes.

« Les efforts appliqués dans notre pratique du dharma doivent être réguliers et soutenus. Si nous pratiquons intensément pendant quelques jours, puis que nous relâchons nos efforts, notre pratique n’aura que peu de pouvoir. Une pratique régulière et continue sur une longue période est plus importante qu’un effort intense pendant une courte période. Parfois nous mettons de l’enthousiasme et de l’énergie dans notre pratique pendant une courte période, mais nous devenons découragés quand nous n’arrivons pas à obtenir de résultats, et il de peut même que nous abandonnions tout à fait notre pratique. Espérer des résultats rapides dans notre pratique ne sera probablement pas cause de succès, car dans n’importe quelle sorte d’entraînement des attentes déraisonnables créent la cause d’un échec. Il est nécessaire de pratiquer le dharma avec un effort soutenu et persistant jusqu’à ce que nous atteignions l’illumination. »

Guéshé Kelsang Gyatso nous donne une explication très inspirante de ce verset du célèbre poème bouddhiste, L'Entraînement de l'esprit en sept points, en nous révélant de puissantes méthodes très efficaces pour développer ces états d'esprit altruistes.

Guéshé Kelsang Gyatso La Compassion universelle



Enseignements réguliers
pour commencer



pour approfondir
Le programme fondamental a lieu certains samedis après-midi. Voir le calendrier mensuel pour les dates exactes.
Vous êtes les bienvenus pour rejoindre ce groupe, même pour une séance en curieux.


J'aimeVenez nous aimer sur notre page Facebook

Retrouvez les événements, les citations et commentez nos liens sur la page du centre Vajrasattva.



Témoignage

Pas à pas

BrigitteCela fait déjà plus de 3 ans que je suis entrée pour la première fois dans le centre. J'avais déjà eu une première expérience de méditation quelques années auparavant que j'avais abandonnée pour des raisons pratiques. J'ai tout de suite accroché avec les enseignements d'Emma, c'était ce dont j'avais besoin, de la méditation accompagnée de réflexion sur des thèmes de la vie, facilement accessibles à tous. J'étais à cette époque là dans une période de mal-être, et donc, une fois que je me suis sentie mieux, en grande partie grâce aux enseignements, j'ai laissé tombé, tout comme on arrête un médicament dont on n'a plus besoin !

Un an plus tard, j'ai éprouvé l'envie de retourner aux enseignements, tout allait bien mais quelque chose me manquait. Depuis, je viens plus ou moins régulièrement aux enseignements du programme général et aux ateliers les week-end ; je ne pense pas un jour m'investir complètement dans la tradition, mais c'est une pratique que je garderai dans ma vie car c'est un pilier de mon bien-être... Je crois qu'il n'est pas forcement nécessaire de se lancer à fond dans la pratique, au risque de se décourager ensuite et tout laisser tomber... on peut en acquérir les bienfaits et avancer petit à petit, chacun à son rythme... en laissant mûrir les choses...

C'est dans cet esprit que j'ai souhaité assister à mon 1er festival à Malaga avec Emma et Christophe... Fidèle à moi-même, je ne m'étais pas inscrite sur toute la durée du festival et je n'avais pas choisi le camping au centre KMC, histoire de commencer "doucement" et d'en profiter un peu pour faire du tourisme ! Cela a été une expérience magique du début à la fin, tout se déroulait avec fluidité... tout était facile et joyeux. C'était impressionnant de voir toutes ces personnes venues du monde entier pour méditer ensemble dans ce petit village andalou si beau et paisible. La transmission de pouvoir de bouddha Vajrapani a été un moment fort, j'avais déjà reçu deux transmissions au centre mais là c'était encore plus puissant, sûrement parce que nous étions nombreux à y assister. J'étais partie de Montpellier avec une petite perturbation mentale, et bien, après la transmission, j'avais beau essayer d'y penser, je n'y arrivais pas, impossible d'arrêter mon esprit dessus ! Incroyable et... je n'y pense toujours pas d'ailleurs ! C'est une expérience que j'espère bien renouveler l'année prochaine au Portugal.


Brigitte de Montpellier



Si vous ne souhaitez plus recevoir ce bulletin cliquer ici  ou bien envoyez un mail à info@meditation-montpellier.org

logo de la NTK-UIBK

Centre Bouddhiste Kadampa Vajrasattva - 20, rue du carré du roi - 34000 Montpellier
tél : 04.67.03.03.62 - e-mail: info@meditation-montpellier.org
Le Centre Bouddhiste Kadampa Vajrasattva est membre de la Nouvelle Tradition Kadampa - l'Union Internationale du Bouddhisme Kadampa