Appliquer l’ordonnance

Après avoir lu divers ouvrages sur le bouddhisme il fallait bien, le temps passant vite, que nous nous décidions à pratiquer, bien conscients que rien ne sert de lire une ordonnance si on ne l’applique pas. On s’est donc résolu à pousser la porte du 20 du carré du Roi après avoir découvert, il y a plus d’un an le centre Kadampa lors d’une journée des associations de Montpellier. D’emblée nous avons été séduits par le respect de la liberté des « nouveaux ». Depuis nous suivons le plus souvent possible les enseignements d’Emma qui nous montre, avec le sourire mais sans concession, le chemin parfois ardu et déconcertant, de la voie du bouddhisme éclairé par Gueshé-La. Reconquérir sa part d’humanité en se débarrassant de ses perturbations mentales chaque jour, chaque moment, en toute conscience dans le cadre de ses méditations. Le défi est grand. Le temps pour nous est mesuré, mais au moins nous aurons essayé avec vous tous. Merci.
Albert

Pour ma part je rajouterai que si j’avais pu bénéficier des enseignements bouddhistes comme ceux d’Emma dans ma jeunesse je pense que ma vie en aurait été changée : puisse les jeunes générations m’entendre ! Au sortir de chaque enseignement je ressent une grande joie et sérénité en réfléchissant aux thèmes abordés par Emma, même si leurs mises en pratique est souvent difficile. En outre je dois avouer que j’ai bien du mal parfois à atteindre le cœur de la méditation. C’est bien pourquoi je tiens à continuer à suivre le chemin découvert il y a plus d’un an.
Marjolaine