Un bonheur plus grand est possible

Voilà maintenant 9 mois que j’ai découvert la méditation et les enseignements bouddhistes. J’avais envie d’apprendre à méditer pour faire quelque chose d’utile de mon temps libre, mais je ne me doutais pas du tout que cette sagesse allait autant me toucher et me pousser à étudier l’esprit.

Récemment nous sommes allés en Espagne, au centre de méditation de Barcelone pour une retraite sur les Instructions Orales du Mahamoudra, en plus de ces instructions, Kadam Niel qui est proche de Guéshé-la depuis son arrivée en Angleterre, nous a raconté pleins d’histoires sur Guéshé-la et ce qui s’est passé pendant toutes ces années où la tradition prenait progressivement forme. C’était vraiment très émouvant pour moi, petit étudiant agronome, de me retrouver face à cet enseignant, de recevoir ce témoignage et d’avoir accès à ces instructions les plus élevées accompagnés des conseils pour les mettre en pratique.

Guéshé-la est un merveilleux exemple, il est parti de rien après avoir vécu longtemps sans aucun bien matériel. Il a tout créé pour nous sur la base de sa sagesse et de son amour. Moi-même je n’ai pas grand-chose, mais aujourd’hui j’ai compris qu’un bonheur toujours plus grand est possible et j’ai la bonne fortune d’avoir un exemple vivant qui me donne tous les conseils dont j’ai besoin pour m’aider à être de plus en plus heureux.

Avec le temps ces enseignements mettent à mal mes doutes et ma confusion, mes relations avec mes parents et mon entourage s’améliorent et je commence à voir ce qui me bloque vraiment, mes peurs et mes obstacles. Cela me fait un grand bien, la transformation continuera avec le temps.

Merci à Guéshé-la pour tout ce qu’il m’offre et à tous ceux qui œuvrent pour un monde en paix, je vous souhaite vraiment de pouvoir participer aux festivals ou aux retraites de la tradition.